Harvard et la méritocratie

Ça ne prend pas la tête à Papineau pour être accepté à Harvard. Ça prend surtout sa fortune.

In reality, 43% of Harvard’s white students are either recruited athletes, legacy students, on the dean’s interest list (meaning their parents have donated to the school) or children of faculty and staff (students admitted based on these criteria are referred to as ‘ALDCs’, which stands for ‘athletes’, ‘legacies’, ‘dean’s interest list’ and ‘children’ of Harvard employees). The kicker? Roughly three-quarters of these applicants would have been rejected if it weren’t for having rich or Harvard-connected parents or being an athlete.

(Je sais pas si Papineau avait de l’argent)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Flux Le Sportnographe

  • Stéphane Fiset, à propos de Darryl Sutter
    Moi je va te dire ben franchement: quel épais. […] Dans mon livre à moi, c’est un gros épais.
  • Yvon Pedneault, qui a une théorie sur l’affaire Darryl Sutter et Jakob Pelletier
    – Je veux t’amener sur une petite enquête Jubidon. Tu te rappelles les images qu’on nous a montré de Darryl Sutter après le match, je sais pas si tu te rappelles, il prend la feuille il tourne la feuille de bord. – Elle est recto-verso c’te feuille là Yvon. – Je comprends qu’elle est recto-vecto, […]
  • Martin St-Louis, qui ne manque pas le train
    Je parle beaucoup aux joueurs, tsé on essaye de bâtir un train. Pis, y’a des gars qui vont rentrer pis sortir du train. Pis les gars qui sont dans le train, faut qu’ils prennent soin du train.
  • Martin St-Louis, qui veut améliorer son mauvais
    Je le dis tout le temps, notre bon, y’est vraiment bon. Mais là, tsé faut que notre mauvais soit beaucoup meilleur que ça. Faut améliorer notre mauvais. Parce que quand on joue à notre plafond, il est excellent, mais le plancher il droppe souvent aussi. Faut que tu continues à monter le plancher un petit […]
  • Michel Therrien, qui protecte
    Lui aussi c’est un gars qui est un peu pro-joueur. C’est dans son ADN. Il a toujours protecté les joueurs.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Stéphane Fiset, à propos de Darryl Sutter
    Moi je va te dire ben franchement: quel épais. […] Dans mon livre à moi, c’est un gros épais.
  • Yvon Pedneault, qui a une théorie sur l’affaire Darryl Sutter et Jakob Pelletier
    – Je veux t’amener sur une petite enquête Jubidon. Tu te rappelles les images qu’on nous a montré de Darryl Sutter après le match, je sais pas si tu te rappelles, il prend la feuille il tourne la feuille de bord. – Elle est recto-verso c’te feuille là Yvon. – Je comprends qu’elle est recto-vecto, […]
  • Martin St-Louis, qui ne manque pas le train
    Je parle beaucoup aux joueurs, tsé on essaye de bâtir un train. Pis, y’a des gars qui vont rentrer pis sortir du train. Pis les gars qui sont dans le train, faut qu’ils prennent soin du train.
  • Martin St-Louis, qui veut améliorer son mauvais
    Je le dis tout le temps, notre bon, y’est vraiment bon. Mais là, tsé faut que notre mauvais soit beaucoup meilleur que ça. Faut améliorer notre mauvais. Parce que quand on joue à notre plafond, il est excellent, mais le plancher il droppe souvent aussi. Faut que tu continues à monter le plancher un petit […]
  • Michel Therrien, qui protecte
    Lui aussi c’est un gars qui est un peu pro-joueur. C’est dans son ADN. Il a toujours protecté les joueurs.

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Lisée, à propos des migrants du chemin Roxham
    Nous on va le faire. C’est-à-dire que le Québec a tout à fait la capacité puisqu’il accueille ces gens-là, de dire ok, dans les 24 heures, on fait un tri. On garde tous les francophones, on garde ceux qui ont de la famille immédiate au Québec et les autres, on les met dans un bel […]
  • Jonatan Julien, à propos de l’idée de construire un TGV entre Québec et Toronto
    C’est très intéressant. Naturellement, il y a des enjeux techniques par rapport à la faisabilité et il y a aussi des enjeux de coûts. Mais c’est certain que si par magie, on pouvait le faire, je trouverais ça très intéressant.
  • Yves Montigny, qui est en mode solutions
    On va regarder ça ensemble pour voir comment on peut bonifier le programme actuel pour être capables d’assurer que les différents problèmes qui sont vécus par plusieurs dessertes au Québec, puissent avoir des solutions. Alors on est en mode solution, on va regarder ça ensemble pour trouver des solutions adaptées, parce qu’il n’y a pas […]
  • Denise Bombardier, à propos des jeunes robots de nos jours
    Ils sont complètement givrés devant leur écran. Moi je pense que si on leur demandait simplement, je sais pas moi, d’écouter pendant cinq minutes, on les débranche et on leur demande qu’est-ce que t’as vu, ils s’en souviendraient pas je suis sûr. C’est ça la robotisation.
  • Justin Trudeau, qui livre des livraisons
    On sait à quel point c’est important de livrer à l’intérieur des conditions de la loi canadienne sur la santé. […] Moins de temps d’attente pour les services de soins mentaux. On va continuer notre travail et on va livrer un meilleur système qui va vraiment livrer pour les Canadiens.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.