brûlot

Le fauxmage: la débâcle des épicuriens

Des burgers… au micro-ondes.

Des lattés… à la citrouille.

Un talk-show… sur les prénoms.

Que des symptômes de notre déclin! Mais rien qui ne dépasse la plus grande menace à la survie de l’humanité depuis le crétacé: le faux-mage. Faux. Mage.

Je ne parle pas d’un charlatan qui se ferait passer pour Melchior ici. Non, du faux, fromage.

C’est un jeu de mots!

Allo!

L’autre jour, la ville de Montréal a sévi contre des entreprises qui vendent du « fromage » sans produits laitiers. Avez-vous vu mes guillemets aériens? “Fromage”?

Parce que ça ne prend pas la tête à Papineau, ce savoureux fromage de la fromagerie Montebello, pour comprendre que le faux-mage n’a rien à voir avec le vrai-mage. On parle ici d’une tartinade au lait de cajou.

Sur l’emballage, c’est écrit « fromage non laitier ». C’est du lait. Non. Laitier.

TA-BAR-NIQUE.

Il n’y a rien du lait là-dedans. Rien rien rien.

Pensez-vous qu’ils sont allés traire des noix de cajou pour faire ce fromage-là? Ben non! C’est du faux-mage au lait qui vient du pays de celui qui l’a fait! Mais c’est un pays qui n’existe pas.

Comme disait Joseph Goebbels, un gars qui ne buvait que du lait de vaches blanches: plus le mensonge est gros, plus il passe. Y’aurait été fier du lait de cajou lui Goebbels?

Du lait non laitier. Ça va être quoi la prochaine étape? Du jus non juteux? Des croustilles non croustillantes ? Des mocktails ?? Au secours !

Non, mais quelle fumisterie! Est-ce qu’on est dans la matrice coudonc? Et il y a un glitch? Ça ne se peut pas. Contrôle alt-delete, quelqu’un!

Pis en plus, la compagnie se dit prête à aller jusqu’en Cour suprême pour pouvoir continuer d’écrire que c’est du fromage sur ses emballages. La Cour suprême! Ben c’est ça ! Allez-y! Mettez la Charte devant les boeufs et leurs tendres épouses, les vaches.

Ça en dit long sur leur modèle d’affaires qui est basé entièrement sur la tromperie. Le massacre de la St-Barthélémy, s’ils avaient appelé ça le fromage de la St-Barthélémy, ça aurait sûrement mieux paru dans l’opinion publique. Même affaire.

Parce que si c’était écrit à la place de “fromage de lait de cajou”, un autre nom, comme y’ont fait avec la margarine, ça pognerait pas mal moins.

Genre, du Margajou. De la Cajounnaise. Ou bien “bloc gris qui goûte le plâtre ». Les clients seraient moins dupes. Ce serait plus honnête.

« Ah non, c’est super bon le faux mage de cajou! »

Ben je m’en gratine la mozzarella! Je n’y ai même pas goûté, pis je trouve ça pas bon. Imaginez si j’y avais goûté! Ça ne m’empêche pas d’avoir une opinion. Guillaume Lemay-Thivierge l’a dit, il faut laisser libre cours aux opinions!

C’est mon pain et mon beurre. Du vrai beurre là, pas du beurre de lait d’amande de soya.

Sérieusement, il n’y a personne qui se dit, pour vrai: “hmmm, c’est don’ bon ce résidu de viendu de noix de cajou!” Je n’y crois pas une seconde. Non, c’est du monde qui n’aime pas la vie qui mange ça. Tant qu’à ça, faites-vous une tartine avec le petit fromage que j’ai dans l’nombril!

Moi, je trouve suspecte toute personne qui s’excite devant un yogourt au soya ou une crème glacée au lait d’avoine. C’est sûr que c’est le genre de personne qui tue des petits animaux les soirs de pleine lune et qui fait des lanternes pour leurs rituels sataniques avec leurs crânes! Ou pire, le genre de personne qui précoupe ses légumes pour la semaine. Des psychopathes!

« Mais y a pas juste les véganes… il y a du monde qui sont intolérant au lactose »

Qu’ils fassent comme tout le monde pis qu’il se bourrent des Lactaids. Ça n’a pas été inventé pour les chiens!

D’ailleurs, vous ne le savez peut-être pas parce que vous avez une noix de cajou à la place du cerveau, mais l’homme est un mammifère. Théoriquement, à l’âge adulte, on ne devrait pas être capable de digérer ça, du lait. Ça a pris 8000 ans d’évolution et de mutations génétiques pour qu’on en arrive à être capable de se clencher un brie de Meaux sans maux de ventre.

Savez-vous combien de mammouths sont morts pour vos raclettes ? Enweyez, dites un chiffre !

Plusieurs!

Et là, après tout ce travail, après 8000 ans de cacas mous, on vient dénaturer ce merveilleux produit.

Moi, je suis un puriste du fromage. Les ficellos et les single Kraft, dans mon livre à moi, ce n’est pas du fromage. Et ne me parlez pas du Ptit Québec, ce produit sans goût fait en Ontario. Une autre arnaque ça!

Le lait, ça vient de la vache, de la brebis ou de Mahée Paiment en robe de gala. Si vous faites du fromage avec autre chose, vous êtes une fraude.

Je suis contre les toasts aux raclures de noix de cajou! Comme je suis contre le fait d’appeler une tranche de tofu, un steak de tofu. Avez-vous déjà remplacé du steak haché par des lentilles dans votre pâté chinois?

Ce n’est pas la même chose hein! Ce n’est plus le même plat. Steak blé d’inde patate ou lentille blé d’inde patate.

« Faut pu dire ça blé d’Inde! »

Ta boîte, le berlingot !

Personne de sain d’esprit ne dirait: c’est un pâté chinois avec « de la viande de graine ». Ben pourquoi d’abord on accepte du fromage au lait de noix? Le fromage qui a été inventé suite à la naissance de l’élevage et de l’agriculture.

C’est une des premières choses qu’on a faites avec les moutons avant qu’ils aillent se faire vacciner. Pensez-vous que lorsqu’ils mettaient du fromage sur leur croissant fertile, ils se doutaiet qu’un jour quelqu’un allait dénaturer leur invention comme ça? Ils doivent se retourner dans leur sarcophage, les inventeurs de l’humanité!

Si le fabricant de ce faux mage est prêt à aller jusqu’au bout pour garder son nom, ben moi je suis prêt à aller jusqu’au bout pour que pas.

Add comment

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Quitter la version mobile